KEVIN VAN DOORSLAER

# aka Kevin Le Forain

Choisir le comédien idéal pour un rôle, pour, le cas échéant, faire revivre Armand sur scène, n’est jamais facile. Et c’est encore plus le cas lorsque l’on présente au candidat-comédien une liste considérable d’exigences.

Alors pourquoi Kevin Van Doorslaer?

  • Kevin est parfaitement bilingue, ce qui est indispensable puisque la production sera présentée dans les deux langues nationales
  • Disons plutôt 3 langues parce qu’ Armand était un Bruxellois pur-sang. Et bien que la pièce ne se jouera pas en patois Bruxellois, étant donné qu’elle sera présentée dans tout le pays et que tout le monde devrait pouvoir tout comprendre, il est néanmoins indispensable que le comédien puisse au moins intégrer ce caractère Bruxellois, cet «esprit» dans son interprétation.
  • En plus il doit oser accepter la responsabilité d’être seul sur scène pour un monologue et en être capable.
  • Et finalement le comédien ne peut pas avoir peur de travailler dans un décor qui est réalisé à l’aide de projections traditionnelles mais également avec de la Augmented Reality technologie.

Kevin Van Doorslaer accepte volontiers ce défi! Et il offre au public une représentation formidable. Une soirée, qui fera briller de fierté Armand Swartenbroeks, pourtant toujours exemplairement humble!

Pour ceux qui ne connaîtraient pas ou moins bien Kevin: en tant que ‘forain’ (exploitant d’une attraction de kermesse), il n’a pas choisi le chemin qui lui était prédestiné. Il est parti aux Etats Unis, où il a, avec succès, complété les études au David Kagan Film School à L.A, ainsi qu’au The Neighborhood Playhouse, à la Stella Adler Studio et au Square Theatre in New York et où il a apparu dans quelques films.

Depuis son retour en Belgique, afin d’être plus proche de sa fille, il a collaboré à plusieurs prièces de théâtre, à des séries télévisées et à plusieurs productions cinématographiques.

En 2017 Kevin a réalisé son premier court métrage, étroitement lié à Bruxelles: ‘Rendez-vous mé Dieu’, avec lequel il a gagné des prix à plusieurs festivals du film. Ensuite, il a écrit, à la demande du Théâtre Le Fou Rire, la pièce ‘Chez Charlotteke’, une production qui a connu beaucoup de succès et qui débouchait tout naturellement dans son one man show, à caractère biographique: ‘Kevin le forain’.

Déjà un “grand à Bruxelles”, le temps est venu pour Kevin Van Doorslaer de montrer son talent au reste du pays. Pour ce faire, cela ne fait pas mal de temps qu’il était à la recherche d’un rôle adéquat. «Armand» lui offre cette opportunité! D’un côté, il s’aventure sur du “terrain connu” puisque Kevin lui-même est bruxellois, homme et supporter du Daring. En même temps le défi est énorme, puisque Armand Swartenbroeks est un personnage à plusieurs dimensions. Kevin doit rester tout proche de la vraie personne et en même temps réussir à montrer la grandeur de la vie et de l’histoire d’Armand, malgré son humilité légendaire…

“Armand est plus qu’un monologue”

#acteurs invités #videomapping #multimédia

Même si Kevin est seul sur scène, on ne peut pas parler de monologue pour ARMAND. Plusieurs acteurs invités et figurants ont joué le rôle des amis et de la famille d’Armand. Au cours de la représentation, ils dialoguent avec Armand et contribuent à une reconstitution crédible de l’histoire.

Nous rencontrons le meilleur ami d’Armand, Oscar Bossaert, ses deux femmes, son jeune frère, son professeur d’université…

 

  • Tom De Hoog – Oscar Bossaert
  • Matteo Tavernier – Alexis Swartenbroeks
  • Evelien Lauwers – Marthe Desablin
  • Tom Audenaert – Joseph Vandemeulebroek
  • Hilde Van Wesepoel – Nelly Soetens
  • Jonas Wauters – le jeun Armand
  • Sam Brosens – fille sur le court de tennis
  • Piot Michel Steins – Hector Goetinck sur le moto
  • De piotten Yente Belis, Toby Goedgezelschap, Robin Hermans en Bart
  • Vanhooren – soldats footballeurs
    +
    Chloë Nols – voix de la reine Elisabeth